Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 20:51

La maison connectée est considérée comme l'une des applications ayant le plus fort potentiel sur le marché en pleine explosion des objets connectés. Fondée en mai 2011 à Boulogne-Billancourt, Netatmo bénéficie de cet engouement et vient de lever 30 millions € auprès de ses premiers investisseurs – Iris Capital, le fond Ambition Numérique de la BPI, et de Pascal Cagni via son fond C4 Ventures et du groupe Legrand, spécialiste du matériel électrique. Selon le dirigeant de Legrand, cette participation a pour objet de renforcer la stabilité de l'actionnariat de Netatmo, de créer des produits en commun et d'en faciliter l'interopérabilité. L'objectif de cette levée de fonds est de soutenir la croissance rapide de l'activité et le développement de nouveaux produits pour la maison connectée.

 

Frédéric Potter, fondateur de Netatmo, n'en est pas à sa première aventure entrepreneuriale : en 1998, avec Jean-Pierre Dumolard, un ancien de Matra et Nortel, il a repris une activité de l'opérateur longue distance Kaptech, avec une équipe de spécialistes de la commutation et des logiciels de télécommunication, qui a été appelée Cirpack. Cirpack est un fournisseur de solutions de télécommunications en voix sur Internet (voix sur IP) pour les opérateurs et les grandes entreprises. Nos deux fondateurs, qui étaient majoritaires et associés avec les fonds Siparex Ventures, Iris Capital et Endeavour L.P, ont vendu Cirpack à Technicolor (ex Thomson Multimedia) en avril 2005. Cirpack avait alors 45 clients et 60 employés. Frédéric Potter a ensuite participé à la création de Withings avec Eric Carreel et Cédric Hutchings.

 

Netatmo a été créée avec un apport de 2 millions €, puis a levé 4,5 millions en janvier 2013. Dès janvier 2012, une filiale américaine a été créée puis une filiale à Hong Kong en janvier 2013. La jeune entreprise est très présente sur le marché américain et a gagné à plusieurs reprises des prix au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas.

 

Après le lancement en 2012 d'une station météo contrôlée par téléphone mobile commercialisée dans plus de 100 pays, Netatmo a introduit un thermostat connecté, dessiné par Philippe Starck et une caméra de surveillance reliée à Internet et capable de reconnaître les visages (Welcome).

Le thermostat dont la gamme de réglage s'étend de 5º à 30º par pas de 0,5º est entièrement contrôlable à distance via une application téléchargeable sur l'App Store, Google Play ou Windows Phone Store et peut servir à réguler une chaudière au fioul, au gaz ou à bois avec des scenarii programmables. Selon Netatmo, ce thermostat permettrait d'économiser 37% sur le coût du chauffage.

 

Selon les dirigeants de Netatmo, les ventes doubleraient actuellement tous les ans, les dépenses de R&D se monteraient à 20/25% du chiffre d'affaires, et les effectifs, actuellement de 100 personnes, passeraient à 150/180 d'ici un an. 80% des ventes sont actuellement réalisées à l'export, dans 175 pays ; Netatmo vise d'atteindre 94% des ventes à l'international grâce à une croissance forte en Chine et aux Etats-Unis.

 

A l'évidence, les dirigeants de Netatmo ont convaincu leurs investisseurs de leur capacité à poursuivre un développement échevelé, dans le monde entier et à réaliser des nouveaux produits à une cadence accélérée qui seraient à chaque fois des innovations de rupture, capables ainsi de s'imposer sur tous leurs marchés. Ils ambitionnent de détenir rapidement des positions de leader, ce qui facilitera l'adoption des produits.

 

On notera un élément qui, à terme, risque de limiter le potentiel : les dirigeants de Netatmo paraissent très attachés à conserver la majorité des parts. Il est certain que cela rend plus aisée la prise de décisions, mais cela limite le recours aux ressources en fonds propres nécessaires pour financer une croissance rapide.

 

A quand l'introduction en Bourse ? Si tout va bien, et que la conjoncture soit favorable, cela est prévisible dans 2 ou 3 ans ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires

Bruno 15/01/2016 12:25

Bonjour !
Je vous remercie pour le partage de cet article. J’espère que l’introduction en Bourse aura réellement lieu dans au moins 3 ans comme vous le dites ! Au revoir.