Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 18:07

Je recommande à ceux d'entre vous qui projettent de visiter New York de faire un tour sur la « High Line ». Il s'agit d'une voie ferrée désaffectée qui a été transformée en jardin suspendu, traversant les rues du sud-ouest de Manhattan, entre la 12è et la 30è rue.

 

A l'origine, à partir de 1850, la voie ferrée au niveau du sol, le long de la 10è Avenue, irriguait ce district de Manhattan avec de nombreux trains de marchandise, rendant la circulation dangereuse au point qu'on l'avait surnommée Death Avenue. Dans le cadre d'une rénovation majeure, en 1930, la High Line a été reconstruite à 10 mètres au-dessus du sol, sur une vingtaine de kilomètres, reliant directement les entrepôts et les usines au port de St John's Park sur l'Hudson. Avec la concurrence croissante des camions, la High Line a été abandonnée en 1980.

 

Depuis 1999, l'association « Friends of the High Line » milite pour la sauvegarde et un autre usage de la voie, soutenue par la ville de New York et son maire Michael Bloomberg, par l'Etat de New York et par la compagnie de chemin de fer CSX qui a fait don de la voie à la ville en 2005. Le jardin a finalement été ouvert au public en 2009.

 

Voilà une belle histoire de transformation urbaine, qui valorise un quartier peu connu de New York, un partenariat « public-privé » réussi.

 

On ne peut s'empêcher de lui comparer la situation de la Petite Ceinture à Paris. Construit à la même époque que la voie de la 10ème Avenue, le chemin de fer de Petite Ceinture a été pleinement opérationnel jusqu'en 1934. Il a été ensuite partiellement abandonné, avec la démolition du viaduc d'Auteuil et du pont du Point du Jour vers 1960 et la vente à la Ville de Paris de la section entre l'avenue Henri Martin et la gare d'Auteuil.

 

Il reste 23 km de voie, largement inutilisés depuis 20 ans. L'Association de Sauvegarde de la Petite Ceinture, fondée en 1992, milite pour de nouvelles utilisations combinant un aménagement d'espaces verts et l'intégration de cette voie dans le système de transport parisien. La Ville de Paris avance ses projets de son côté, avec la réalisation du tramway T3, et des idées de démantèlement de la voie ferrée exprimées par la candidate socialiste à la Mairie pour 2014. Et un troisième acteur, la région Ile de France, via son récent Schéma Directeur (SDRIF), voté le 25 octobre 2012, souhaite que la Petite Ceinture soit rénovée pour le transport du fret et l'évacuation des déchets. Cette cacophonie typiquement française, augure mal de l'avenir. Comme souvent, les parties semblent incapables de se mettre d'accord sur une solution. Qu'en sortira-t'il au final ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans développement durable
commenter cet article

commentaires