Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 22:56

Le chauffage au bois est en plein développement : 6 millions de foyers français seraient déjà équipés d'un poêle à bois ; entre 2011 et 2012, selon l'observatoire des énergies renouvelables, les ventes de poêles ont progressé de 16% et celles des chaudières à bois de 14% . Depuis 2005, les ventes de poêles ont été multipliées par 2,5 et tandis que celle des chaudières ont augmenté de 4% seulement. Les poêles dominent le marché des appareils de chauffage individuel au bois, avec une croissance très marquée des granulés. En 2012, le chiffre d'affaires de la filière a été de 560 millions €. Le prix moyen des poêles est de 1 000 €, celui des chaudières de 3 400 € (5 700 € automatiques à granulés) : à l'évidence les premiers constituent plutôt l'élément d'appoint d'un système existant et s'adressent à un large public, tandis que les secondes équipent un logement en chauffage de base, donc soit lors de la construction soit en remplacement d'une vieille chaudière au fioul.

Ce fort engouement pour les poêles et chaudières à granulés, est causé en particulier par leur fonctionnement automatique et leur simplicité d'emploi. Naturellement les incitations fiscales ne sont pas pour rien dans cette évolution.

 

C'est dans cet environnement favorable qu'Invicta se distingue, proposant des poêles à bois en fonte à 400 €, mettant l'accent sur la qualité et le design. C'est maintenant le numéro un de la filière avec un chiffre d'affaires de 74 millions, en croissance de 35% en 5 ans et dont 1/3 à l'export. Créée en 1924, par le grand-père de Jean-Pierre Dupire, Invicta vient d'être cédée par ce dernier à un fonds d'investissement : Qualium qui détient 75% des parts (financés en partie avec de la dette), accompagné par Demeter Partners et JP Dupire qui conserve une minorité.

 

Les Echos nous rapporte que le dirigeant, agé de 74 ans, n'ayant pas trouvé de successeur familial a dû se résoudre à cette cession à deux fonds d'investissement. Un manager a été recruté, Christian Guillou, qui va mettre en oeuvre la stratégie des fonds : poursuite du développement des concessions Invicta Shop initié par JP Dupire, croissance des ventes à l'export et acquisitions en Europe. Filiale de la Caisse des Dépôts, Qualium gère notamment un fonds FCPR, qui a finalisé une levée de 520 millions d'€ en juin 2012 auprès de 24 souscripteurs divers, français et internationaux (Amérique du Nord et Moyen Orient) : fonds de pension, compagnies d’assurances, banques, family offices, entrepreneurs investissant à titre personnel. La chance pour Invicta est que le fonds soit récent et que Qualium ne devra pas la revendre avant 6 ou 7 ans, probablement à un autre fonds avec une dette (LBO).

 

On peut toutefois s'interroger sur ce choix du dirigeant. Est-ce bien la meilleure solution de long terme pour son entreprise ? Le point positif est que Qualium a une solide expérience d'accompagnement de ses participations à l'international. Cela permettra sans doute à Invicta de progresser plus vite sur de nouveaux marchés, la meilleur option lorsqu'on est déjà leader sur son marché domestique. Il serait souhaitable qu'un actionnariat stable soit facilité par exemple en permettant aux 280 employés de l'entreprise de détenir une participation, ainsi que les dirigeants.

On peut l'espérer vu la belle histoire de la cession en février 2013 de Socotec par Qualium conjointement à la société d'investissement belge Copeba, qui est parait-il un acteur financier de long terme, aux employés et aux dirigeants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires