Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 20:49

Créée à La Défense (92) en 2003, Sequans Communication est une entreprise qui ne fait pas beaucoup de bruit en France et pourtant, avec plus de 250 employés dont 50% en France, elle va dépasser les 100 millions $ de chiffre d'affaires en 2011, en progression de plus de 45% par rapport aux 68,5 millions $ de 2010, avec un profit opérationnel depuis le 1er trimestre 2011. Sequans conçoit et commercialise les puces électroniques qui sont au coeur de la norme 4G destinée à la prochaine génération de téléphones mobiles. Avec la 4G, le débit maximum des données passera à 20 mégabits/s, soit près de 3 fois plus que la 3G actuelle. Comme pour la plupart des fournisseurs de puces, la fabrication est sous-traitée à un fondeur taïwanais, TMSC en l'espèce. Ce qui fait que Sequans consacre toutes ses ressources à la recherche et développement et à la commercialisation, avec des implantations aux Etats-Unis, Royaume-Uni, Israël, Hong-Kong, Singapour, Taï-Wan...

 

Déjà dotée d'un capital de 50 millions €, Sequans a été introduite à la Bourse de New York le 18/04/2011, une première pour une entreprise française depuis 10 ans. Georges Karam, PDG de Sequans, explique ainsi pourquoi la société n'a pas été d'abord introduite à Paris : « Paris comporte moins de valeurs technologiques comparables à Sequans Communication. En nous introduisant à New York, nous nous offrons un accès à un marché où les opérateurs et les investisseurs sont spécialisés sur notre activité. »

 

La norme 4G est partagée entre deux standards : le Wi-Max et le LTE. Sequans est leader avec 40% du marché du Wi-Max qui est surtout présent aux Etats-Unis, au Japon et en Corée. Depuis 2009, elle investit dans le LTE qui va devenir le standard le plus répandu de la 4G et vise 15% du marché face à de grands concurrents comme Qualcomm, Broadcom ou STEricsson. Les études de marché estiment que le nombre de puces 4G vendues dans le monde devrait passer de 14,5 millions en 2010 à 245,9 millions en 2014.

 

Comment peut-on expliquer le démarrage si rapide de Sequans ? Je crois que la clef se trouve simplement dans l'Équipe : elle est composée d'experts très expérimentés qui sont passés par Alcatel, Texas Instruments, Wavecom, Pacific Broadband, Intel,... On peut noter que le directeur scientifique Hikmet Sari, détenteur de plus de 20 brevets, est professeur à Supelec et directeur du département Télécommunications.

 

Sequans tiendra-t'elle son pari de devenir un acteur majeur du monde des puces de télécommunications ? Selon des propos de Georges Karam recueillis par Les Echos : « Dans notre métier, on se distingue par quatre choses : la performance radio de la puce, sa consommation, sa taille et son coût. Notre spécialisation dans la puce 4G est un atout par rapport à la concurrence dispersée sur plusieurs marchés. » On peut lui souhaiter bonne chance.

 

Sequans a au moins fait la démonstration qu'il est possible de créer en France une entreprise de forte croissance dans un domaine où l'effet de taille est très important : celui hyper-compétitif des puces électroniques.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires