Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 14:57

Une récente étude de l'économiste Nadia Bensaci de la fondation iFRAP, démontre qu'à population égale, on enregistre en France plus de 5 millions d'emplois en moins dans le secteur marchand (emplois hors administration publique, santé, éducation, action sociale, etc.) qu'en Allemagne, au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. Alors qu'il y a en France un peu moins de 20 millions d'emplois marchands, dans ces trois autres pays, le niveau d'emploi est de plus de 25 millions à population égale.

 

Au début des années 1980, ces pays avaient des positions similaires entre 17 et 19 millions d'emplois marchands. La position de la France s'est ensuite constamment détériorée face aux trois autres pays entre 1983 et 1997, jusqu'à atteindre le différentiel de 5 millions que l'on constate encore aujourd'hui. Comment s'explique cette différence : d'une part l'emploi public correspond à 24,1% de l'emploi total en France alors qu'il est de 18,4% au Royaume-Uni et 12,1% en Allemagne et le taux de chômage y est plus élevé que dans les trois autres pays. Des économistes comme Pierre Cahuc ont montré que, lorsque l'on crée un emploi public, on détruit un nombre bien supérieur d'emplois marchands. En effet, pour créer un emploi public, il faut opérer un transfert de fonds du secteur marchand vers le secteur public et comme la création de cet emploi public n'est pas soumise à 100% à un impératif de besoin, il y a destruction de richesse. Dans le secteur marchand, la création d'un emploi correspond véritablement à un besoin, sinon elle ne peut être financée. On peut en conclure que lorsqu'on continue à augmenter l'emploi public, ce qui est la politique poursuivie en France ces trente dernières années, l'on augmente le chômage car le secteur marchand est privé de ressources susceptibles de créer des emplois.

 

Les seuls emplois créateurs de valeur qui financent les retraites, les politiques de santé, la réduction du déficit public, ce sont les emplois marchands. Comment croire que nous pouvons continuer à supporter toutes ces charges alors que nous avons 20 à 25% d'emplois marchands (toujours à population égale) de moins que nos concurrents et partenaires directs ?

 

Il apparaît donc qu'il faut s'attaquer sérieusement à la réduction de l'emploi public en France et pas seulement, comme l'a annoncé le Président de la République, par le non remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux. C'est une mesurette totalement insuffisante qui n'aura d'effet que dans 20 ou 30 ans ; d'ici là la France aura eu le temps de s'appauvrir et de perdre son rang dans le concert des nations.

 

En fait nos politiques, qu'ils soient de droite ou de gauche, n'ont pas conscience de la situation et vivent sur leur petit nuage. On peut se demander quel tsunami pourra les en faire descendre ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Points de vue
commenter cet article

commentaires