Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 22:35

Le croissance du marché des smartphones ralentit depuis quelque temps. Sauf pour Crosscall qui s'est bâti une solide réputation en réalisant des téléphones durcis qui résistent à l'eau, au sable, à la boue, au froid, aux chutes.

 

Fondée fin 2009 à Aix-en-Provence par Cyril Vidal, Crosscall doit son origine à la constatation qu'il n'existait aucun téléphone portable résistant à l'usage éprouvant des chantiers comme des sports de plein air. Les premiers téléphones sortent en 2011 et le chiffre d'affaires s'envole pour atteindre les 30 M€ en 2016 avec près de 80 employés. D'abord commercialisé par les points de vente d'équipements et fournitures pour le BTP, les téléphones de Crosscall ont été ensuite vendus par les grandes surfaces de l'électronique et du sport comme Decathlon et surtout le Vieux Campeur et maintenant par SFR, Orange et Bouygues.

 

Crosscall lève 4,5 M€ en avril 2016 auprès d'ACG Management suivi de 2 M€ auprès de BPI afin de financer son développement international, et signe un accord avec Xtreme Distribution lui donnant accès à 37 000 points de vente dans le monde.

 

La gamme des produits Crosscall comprend actuellement une dizaine de téléphone d'un petit téléphone étanche avec double carte SIM à 60 € au smartphone 4G à écran de 4,5 pouces à 400 €. Il semble que la concurrence internationale actuelle de Crosscall soit le fait d'un tout petit nombre d'acteurs de taille similaire. Si Crosscall continue de tenir ses promesses de performance, de qualité et d'innovation, elle pourrait acquérir rapidement une position de leader, un peu comme GoPro l'a réussi en peu d'années. Mais attention : plus la position est élevée, plus la clientèle est exigeante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires