Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 20:25

Qui d'entre vous connait Qwant ?

 

Eh bien, peu à peu, Qwant prend une place sur le marché des moteurs de recherche. Il se positionne d'abord par sa différence face aux acteurs dominants : il promet de respecter la vie privée des internautes, l’anonymisation des requêtes et la neutralité des résultats.

 

Qwant propose plusieurs types de résultat : Images, Web, Actualités, Qnowledge Graph (lien avec Wikipedia), Social (réseaux sociaux, notamment derniers tweets liés à la recherche), sur une seule et même page. Il est doté d'un "responsive design" – adaptation à tous les types de terminaux Internet, et sa page de résultat s'affiche en continu – "infinite scroll" : on peut visualiser tous les résultats sans avoir à changer de page.

D'autres rubriques sont accessibles : vidéos, shopping – soit des liens web d'affiliation, qui sont les seuls revenus de Qwant, boards soit des agrégations de contenus sur des thématiques choisies par des utilisateurs. Ainsi l'approche de Qwant est différente de celle de Google qui se rémunère sur les clicks vers les sites "sponsors" : il se rémunère lorsqu'une vente se produit sur un site de e-commerce auquel on aboutit via Qwant.

 

Fondé en 2011, par Éric Léandri, Jean-Manuel Rozan et Patrick Constant, président et fondateur de Pertimm, qui a pour vocation d'aider les sites marchands à améliorer leurs résultats, Qwant a lancé son moteur de recherche en 2013. Au départ, 3,5 M€ ont été réunis par les fondateurs ; en juin 2014, le groupe de presse allemand Axel Springer prend une participation de 20% puis en octobre 2015, la BEI octroie à Qwant un prêt de 25 M€, qui est une avance sur une levée de fonds en cours. Fin 2014, il lance Qwant Junior, une version sécurisée pour enfants de 3 à 13 ans, qui a été adoptée par l'éducation nationale. En octobre 2015, Qwant Lite est annoncé pour les anciens navigateurs et les connexions Internet à bas débit.

 

Qwant a son siège à Paris, ses équipes de développement à Nice, ses serveurs en France et projette de se développer d'abord dans les pays qui sont particulièrement concernés par la protection des données privées, notamment le Brésil, la Pologne et la Scandinavie. Début 2015, il annonçait le traitement 8 millions de requêtes par jour (contre plus d'un milliard par Google). Grâce au partenariat avec le groupe Axel Springer, Qwant est le moteur natif des journaux du groupe.

 

Clairement, Qwant a mis en place une stratégie de niche qui intéresse les politiques. Mais ce ne sont pas les politiques qui vont décider quel moteur de recherche utilisent les consommateurs ! Il semble que des liens ont été noués avec Mozilla, notamment pour faciliter l'utilisation de Qwant avec Firefox.

A ce stade, il est évident que Qwant manque de moyens pour assurer la promotion de ses moteurs et se développer plus vite, idéalement pour atteindre vite les 100 millions de requêtes par jour. La levée de fonds annoncée est une étape importante. Et on peut espérer, que Qwant sautera rapidement le pas pour aller de l'autre côté de l'Atlantique.

 

Et vous, pourquoi n'essayez-vous pas Qwant ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires