Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 16:00

Un think tank anglais, le Center for Policy Studies, a publié en 2012 une étude tendant à montrer qu'il y a corrélation entre le taux de croissance de l'économie d'un pays et les prélèvements obligatoires en pourcentage du produit intérieur brut : plus les prélèvements sont élevés, plus le taux de croissance baisse. Certainement, ce genre d'étude apporte de l'eau au moulin de leaders comme Dave Cameron dont la philosophie est de réduire les impôts.

De ce côté-ci de la Manche, ce type de proposition est quasiment inaudible. Et pourtant, il est difficile de contester l'existence d'une corrélation.

 

L'IREF vient de réactualiser les données pour 7 pays dont les profils économiques sont similaires :

 

  Taux de croissance économique
(moyenne 2010-2014)
Prélèvements obligatoires (2013)
Danemark 0.6 % 48.6 %
France 1 % 45 %
Allemagne 2 % 36.7 %
Royaume-Uni 1.9 % 32.9 %
Canada 2.4 % 30.6 %
Suisse 2 % 27.1 %
Etats-Unis 2.2 % 25.4 %

 

Le lecteur jugera par lui-même et en tirera ses conclusions.

 

On peut s'interroger pourquoi, que les politiques soient de gauche ou de droite, ils ont laissé filer les prélèvements d'année en année. En parallèle, la croissance en France n'a fait que ralentir. Là aussi, la corrélation est saisissante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Points de vue
commenter cet article

commentaires

Jean Louis 05/06/2015 12:01

Etonnante cette étude car j'avais lu l'inverse sur un article de l'express. Selon l'OCDE il y aurait "un impact positif des "prélèvements obligatoires" sur les politiques redistributives et la réduction des inégalités."