Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 22:12

Depuis 15 ans, Crossject située près de Dijon, développe un dispositif d'injection de médicaments génériques sans aiguille appelé Zeneo. Les essais cliniques sont en cours pour la polyarthrite rhumatoïde et les premières mises sur le marché sont prévues pour fin 2015. D'autres traitements suivront.

 

Ce dispositif d'injection sans aiguille, pré-rempli, à dose fixe et à usage unique comprend un générateur de gaz original réalisé par miniaturisation d'une technologie éprouvée dans les systèmes d'airbags automobiles. Le micropropulseur utilise un gaz développé par la SNPE qui permet au produit de traverser la peau dans un premier temps, puis de le transférer à la profondeur désirée.

 

Crossject travaille en partenariat avec de nombreuses entreprises, notamment l'autrichien Hirtenberger, spécialiste des airbags, pour la réalisation des actionneurs et un spécialiste suédois de la fabrication pharmaceutique, Reciphram pour le remplissage, le conditionnement et les expéditions.

 

L'introduction sur Alternext en février 2014 a été un grand succès avec une demande de 56 M€ pour un objectif de 12 M€. Finalement 17 M€ ont été levés.

 

60 M€ ont déjà été investi dans ce projet et 400 brevets ont été déposés. Selon Crossject, sur 900 molécules injectables, plus de 200 seraient compatibles avec son dispositif.

 

Selon le document d'introduction en Bourse, peu de projets concrets ont pu voir le jour dans le domaine de l’injection sans aiguille ; il y a des produits de niche pour des micro-injections en auto-administration d'hormones et d'insuline mais sans développements étendus possibles compte tenu des caractéristiques techniques réduites de ces produits.

 

Le DosePro® de la société Zogenix est le seul injecteur sans aiguille pré-rempli en auto-administration à être commercialisé à ce jour uniquement aux Etats-Unis pour l’injection de sumatriptan.

 

Le marché de l’auto-administration à l’aide dispositifs classiques tels que les stylos injecteurs est en fort développement. Notamment l'américain Antares, spécialiste des stylos injecteurs, et le laboratoire Teva se seraient associés pour le lancement d’un produit générique de l’Epipen (stylo injecteur d’épinéphrine) à horizon 2015 (annonce non confirmée à ce stade). Par ailleurs, Antares a reçu en octobre 2013 une autorisation des autorités américaines de la santé pour commercialiser un stylo injecteur nouvelle génération dans le méthotrexate (produit également ciblé par Crossject).

 

Cela peut constituer une concurrence significative pour Zeneo mais cela peut aussi stimuler son acceptation par le marché.

 

Ce qui est certain est qu'il y a une demande latente pour l'auto administration de molécules injectables qui va dans le sens du traitement des patients chez eux, du contrôle des dépenses de santé ainsi que d'un meilleur confort et souplesse pour le suivi des traitements par les patients.

 

Le fondateur de Crossject, Patrick Alexandre, ingénieur Supelec, qui a commencé ses développements au sein des laboratoires Fournier à Dijon, a su convaincre de nombreux partenaires – notamment le fonds d'investissement Gemmes Venture, et scientifiques du potentiel de Zeneo. Il s'agirait d'une véritable technologie de rupture. Patrick Alexandre prévoit de réaliser 300 M€ de chiffre d'affaires avant 10 ans.

 

Ce qui inquiète un peu est que les développements se poursuivent dans un environnement avant tout européen. Peut–être est-ce finalement préférable pour que l'innovation soit mieux protégée d'éventuels concurrents nord américains, parce que peu visible ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires