Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 21:59

Souvent dans le monde des entreprises françaises, l'on prend pour exemple le Mittelstand allemand, les entreprises de taille intermédiaire, au nombre d'environ 12 000 qui font la force et le coeur de l'industrie allemande.

 

Une entreprise stéphanoise présente bien des traits proches de ceux qui font le succès du Mittelstand. Elle se développe au sein de son ancrage régional depuis 160 ans, pilotée depuis 6 générations par la même famille : Thuasne.

Depuis toujours dans le domaine du textile, Thuasne a su cibler son activité et son développement sur des niches suffisamment vastes pour lui procurer un potentiel significatif et dont la technicité spécifique lui permet d'avancer devant ses meilleurs concurrents : textiles pour le médical et pour le sport. Cependant, son développement s'est accéléré depuis 20 ans qu'Elisabeth Ducottet a pris sa direction : le chiffre d'affaires a été multiplié par 6 à 170 millions €, dont 40% à l'international avec 1600 employés.

 

L'entreprise est fondée en 1847 par Auguste Cattaert, d'abord dans le négoce de rubans et de la chapellerie ; elle rachète en 1881 une usine de tissus élastiques à Queveauvillers (Somme).

Le petit fils d'Auguste Cattaert, Maurice Thuasne prend la direction en 1908 et développe l'entreprise dans les tissus élastiques pour jarretelles et bretelles, ceintures et bandages. En 1912, la production s'installe à Saint Etienne.

 

Quatre grandes étapes :

 

1932 Thuasne se lance dans le domaine médical avec sa première bande à varices ; ce domaine est toujours le pilier de l'activité de la société avec les ceintures lombaires, les orthèses (genouillères, chevillères, poignets… ) et les bas et collants de compression,

 

1968 création du département sport avec une nouvelle marque : "Novélastic",

 

1991 expansion à l'international avec le rachat de la Société Zimmermann, fabricant de bas médicaux allemand, ouverture de filiales en Belgique, Italie en 1994, Pays-Bas en 1997 ; aujourd’hui Thuasne est présente en Espagne, Tchèquie, Amérique du Nord, Slovaquie, Pologne, Hongrie, les pays baltes, Roumanie, Israël, Suède via des filiales et a racheté les sociétés Vihome (Pays-Bas) en 2000, Thämert (Allemagne) en 2008 et Townsend Design (USA) en 2011; aujourd'hui, Thuasne se tourne vers l'Asie et ses marchés de la sante encore peu matures.

 

1997 développement d'une nouvelle activité : les produits pour le maintien à domicile (MAD), lits médicalisés, fauteuils roulants, accessoires de toilette, aides à la marche,

 

Une culture patrimoniale forte

 

Selon Elisabeth Ducottet, qui dirige Thuasne depuis 1991, la société a poursuivi sa croissance grâce à la capacité de chaque génération de refonder la vision d'entreprise et de la développer comme une entreprise nouvelle.

L'attachement à l'entreprise est une valeur familiale forte ; c'est ainsi que les promenades du dimanche étaient consacrées à visiter l'usine, et que, pendant les vacances, on s'arrêtait dans les pharmacies pour tester les produits.

Les enfants débutent leur carrière dans d'autres domaines et entreprises et intègrent Thuasne avec une expérience et une vue vers l'extérieur qui contribuent à l'innovation et à la refondation de l'entreprise. Elisabeth Ducottet après des études de psychologie et de linguistique, a d'abord fondé un cabinet d'orthophonie, puis repris Thuasne à la demande de son père. Ses trois enfants ont rejoint la société après un parcours chez Alten, PWC et Unilever.

On notera également qu'Elisabeth Ducottet a pris le soin de racheter les parts de son frère et de ses deux soeurs dans l'entreprise, ce qui est une sage décision pour préserver le consensus et la pérennité de la vision familiale. L'histoire récente de Lacoste est un exemple de ce qui advenir lors de conflits entre actionnaires familiaux.

 

Les autres valeurs marquantes de l'entreprise comprennent l'innovation avec une équipe de R&D de 50 personnes et le dépôt de 2 à 3 brevets par an, le contact permanent avec le marché, le corps médical et les patients avec notamment des études cliniques pour démontrer l'efficacité des produits et depuis une quinzaine d'années, une orientation de plus en plus forte vers les autres pays.

 

Cette orientation vers l'international me parait le point le plus faible de Thuasne qui a pris relativement tardivement le virage. Son chiffre d'affaires export est encore limité à 40% du total malgré plus de 20 ans de présence et plusieurs acquisitions d'industriels étrangers.

Par ailleurs, il n'est pas certain que son activité de maintien à domicile corresponde à une logique tant industrielle (sans rapport avec le textile technique) que commerciale (canaux de distribution différents).

 

Thuasne est cependant un bel exemple de réussite industrielle que l'on aimerait se répéter de nombreuses fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Gargaillou - dans Entreprises
commenter cet article

commentaires